images not found
images not found
images not found
home_btn Retour aux articles

Que faire si ma maison ne se vend pas ? 4 solutions pour y remédier

Vous n’arrivez pas à vendre votre logement, sans savoir pourquoi ? Vous avez mis votre bien en vente, mais n’avez eu que peu de visites et zéro offre ? Ne désespérez pas ! Il peut y avoir de nombreuses raisons qui font que votre maison ne rencontre pas le succès attendu. Dans cet article, Reeasy vous propose ses conseils pour y remédier le plus vite possible !

“Il faut en moyenne 3 mois pour vendre un bien immobilier” Les fameux 3 mois sont passés, et toujours rien ? Il est peut-être temps de se remettre en question pour trouver la raison qui empêche votre logement de séduire les acheteurs. En commençant par le prix.

1. Réévaluer le prix de vente


Le prix est la première chose sur laquelle se base un acheteur. Ainsi, si vous avez surestimé votre logement, c’est sûrement la raison qui le freine !
Ne vous fixez pas seulement sur le prix auquel vous-mêmes avez acheté le bien pour en faire absolument une plus-value : le marché change, et votre bien à peut-être vieilli aussi.
Veillez plutôt à ce que le prix soit en adéquation avec le marché local actuel. On comprend que vous pensiez que votre bien est la 8ème merveille du monde mais il faut réussir à détacher l’affect du processus de fixation du prix pour essayer d’être parfaitement objectif !
Renseignez-vous sur les biens qui se sont vendus récemment dans les environs pour vous faire une idée des prix dans le quartier.
Pour cela, vous pouvez utiliser les outils d’aide que vous retrouverez sur Reeasy ou bien consulter le site https://app.dvf.etalab.gouv.fr/.

2. Revoir son annonce


Relisez votre annonce pour voir si rien ne cloche et si elle est suffisamment soignée. Un manque de détails ou une annonce immobilière mal rédigée peuvent-être en cause.
Vos photos sont-elles lumineuses et de bonne qualité ? Les atouts du logement sont-ils mis en valeur ? Les pièces sont-elles accueillantes et bien rangées ? Il faut que les acheteurs aient envie de se déplacer pour visiter votre bien.
Checkez également votre description pour vérifier qu’elle soit optimale : informations clé sur le bien (superficie, nombre de pièces …) et sur qui l’entoure (quartier, commerces, écoles et transports à proximité …) doivent être renseignés. Veillez à avoir une syntaxe et une orthographe irréprochables !
Si vous séchez, n’hésitez pas à faire un tour sur les autres annonces de biens qui ressemblent au vôtre et inspirez-vous !

3. Réaliser des travaux pour un logement bien entretenu


Si vous avez revu le prix ainsi que votre annonce et que votre bien n’attire toujours pas la foule, il faut se pencher sur l’état du logement en lui-même.
C’est vrai, un jardin à l’abandon, une toiture en mauvais état, des portes de placards dévissées, des fissures, sont des détails qui feront mauvaise impression et pourraient faire fuir les acheteurs.
Ce sont peut-être des petits travaux de finitions pour vous, mais ils sont essentiels pour présenter aux visiteurs un logement fini, entretenu, et provoquer le coup de cœur !
Pour que les potentiels acquéreurs se concentrent sur le potentiel de votre maison ou appartement, réalisez un relooking express à moindre coût en appliquant le home staging.
Si vous vendez un bien avec des gros travaux à prévoir, pensez aux plans 3D qui pourraient permettre aux intéressés de mieux visualiser l’espace et se projeter !
Pour en savoir plus, allez faire un tour sur notre article dédié au Home staging (lien)

4. Préparer ses visites et être convaincant !


Pensez tout d’abord à donner à votre annonce le plus de visibilité possible, en passant par des sites de diffusion d’annonces immobilière comme Reeasy, mais aussi vos réseaux sociaux. Vous avez décroché des visites ? Bravo ! C’est le moment de tout mettre en œuvre pour déclencher un coup de cœur des visiteurs.
Soyez disponible, réactif et à l’écoute pour eux. Avant la visite, préparez-la pour être le plus convaincant possible. Sachez répondre à toutes les questions concernant votre logement et soyez ouvert à la discussion et la négociation. N’oubliez pas qu’un acheteur se décide généralement en 90 secondes !
Allez faire un tour sur notre article “Les 10 questions que les acheteurs posent” (lien)

En ce qui concerne les défauts - car oui, tous les biens en ont - soyez transparents envers les potentiels acquéreurs. Faites preuve de créativité pour tourner ces petits défauts en avantages, et rassurer les visiteurs. Pour un appartement éloigné du centre-ville par exemple, vantez son calme et sa tranquillité ! Pour une maison avec des travaux d’électricité à prévoir, prenez les devants et présentez des devis lors de la visite pour leur donner une idée des prix.
Maintenant, à vous de jouer. Et n’oubliez pas : vous êtes le meilleur des vendeurs !