images not found
images not found
images not found
home_btn Retour aux articles

Tout savoir sur l’apport pour un prêt immobilier


Lorsque vous vous lancez dans l’achat d’un bien, l’apport personnel désigne le montant que vous allez investir dans le projet, en complément d’un prêt immobilier. C’est un élément clé pour que l’emprunt soit accepté et, au plus cette somme d’argent investie est importante, au mieux les conditions du prêt pourront être négociées par l’emprunteur. En faut-il obligatoirement un ? Quel est le montant minimum ? Comment se constituer un apport pour un prêt immobilier ? Reeasy vous apporte toutes les réponses dans cet article !

signer un contrat de prêt immobilier


Qu'est ce que l'apport personnel dans un prêt immobilier ?


Vous avez trouvé le bien de vos rêves et vous êtes prêt à l’acheter. Pour financer votre projet, vous souhaitez faire une demande de prêt immobilier auprès d’une banque.

Mais ces dernières exigent le plus souvent un apport : cela correspond à la somme disponible dont vous disposez et que vous allez investir dans le projet, en complément de votre crédit.

C’est un élément clé pour appuyer votre profil lors de votre demande de prêt. Signe de votre engagement dans le projet, il permettra de rassurer votre banquier et de le convaincre d’accepter votre demande de crédit immo !

En constituant une épargne solide avant de démarrer votre projet, vous prouvez à l’organisme prêteur votre sérieux, ainsi que votre capacité à gérer votre budget et à rembourser l’emprunt contracté.

L’apport pour un prêt immobilier sert donc à démontrer votre investissement dans l’achat du bien auprès des banques, mais aussi à couvrir les frais de notaire ou encore les frais de dossier.
banque accorde crédit immobilier

Comment constituer son apport personnel ?


L’apport pour un prêt immobilier peut se composer de toute somme disponible dont vous disposez. Cela peut être :

  • Votre épargne
  • La vente d’un bien immobilier
  • Des dons et prêts familiaux
  • Vos participations salariales
  • Un héritage

Si vous ne disposez pas d’une somme assez importante parmi ces solutions pour constituer un apport convainquant, il existe des aides pouvant venir à votre secours, comme par exemple :

Le prêt à taux zéro (PTZ) Ce prêt bancaire vous permet de financer une partie de l’achat de votre future résidence principale. Pour pouvoir bénéficier, il ne faut pas avoir été propriétaire de son logement durant les 2 années précédentes. Le montant accordé dépend de la zone dans laquelle se situe le futur logement.

Un prêt Action Logement Action Logement propose des prêts à taux très avantageux pour aider à concrétiser les projets immobiliers. Ils permettent de financer un grand nombre d’opérations pour un montant maximum de 40 000 €.

Quel apport faut-il pour acheter un bien immobilier ?


Aucune loi ne fixe le montant minimum que doit contenir l’apport de votre prêt immobilier. Cependant, les établissements bancaires exigent souvent qu’il soit d’au moins 10% du montant total de l’achat, afin de couvrir les frais annexes.

Mais, il faut savoir que plus l’apport personnel est conséquent, plus votre dossier a du poids et donc de chances d’être accepté. Ainsi, un apport de 20 à 30 % est vivement conseillé pour appuyer votre candidature à l'emprunt immobilier.

N’oubliez pas : au plus le montant investi est important, au mieux l’emprunteur pourra négocier les conditions du contrat. Ainsi, il se verra donc obtenir un taux d’emprunt plus avantageux.

Une somme plus conséquente permettra aussi de diminuer la durée du prêt.
apport pour un prêt immobilier

Comment calculer l'apport d'un prêt immobilier ?


L’apport pour un prêt immobilier s’exprime toujours en pourcentage du montant global de l’achat.

Ainsi, sur un bien à 100 000 euros, un apport de 10 000 euros sera donc un apport de 10 %.

Si vous avez déjà un bien immobilier en tête, appuyez-vous sur son prix ainsi que votre situation financière pour définir le montant de votre apport.

Attention ! N'investissez pas toute votre épargne dans votre apport, il est important de toujours garder un capital restant pour pouvoir faire face à tous les imprévus.

En revanche, si vous avez le projet d’acheter une résidence principale mais que vous n’avez pas encore trouvé la maison qu’il vous faut, vous pouvez prendre le schéma à l’envers : Déterminez l’apport pour votre prêt immobilier puis fixez le montant des mensualités que vous souhaitez accorder au remboursement de votre crédit. Ensuite, selon la durée de votre prêt, vous pourrez vous faire une idée de la valeur des biens sur lesquels vous pourrez jeter votre dévolu.

Faut-il absolument un apport pour contracter un prêt immobilier ?


Vous souhaitez devenir propriétaire mais vous n’avez pas d’apport personnel ? Rassurez-vous, cela reste possible ! En effet, aucune loi ne stipule que délivrer un apport pour un prêt immobilier est obligatoire, même s’il est demandé par la majorité des banques.

Vous pourrez, chez certaines banques, négocier un emprunt sans apporter de fonds personnels : un “crédit à 100 %”

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que cela se répercutera sur le taux d’intérêt de votre prêt qui sera certainement plus élevé. En bref, c’est moins avantageux pour vous !

Pour obtenir un crédit immo sans apport, il faudra vous constituer un dossier en béton ! Afin de décider de vous accorder ou non ce type d’emprunt, les banques s’appuieront sur votre profil de risque, avec des critères comme :

  • Votre âge
  • Votre niveau de revenus
  • Votre situation professionnelle et personnelle
  • Votre sécurité de l’emploi
  • Votre taux d’endettement
  • Votre régularité et tenue des comptes


Montrez que votre projet immobilier est bien ficelé et sécurisé en présentant vos devis, le compromis de vente, les diagnostics obligatoires … Tous les éléments qui feront gage de sérieux auprès de votre prêteur.

Il vous faudra aussi justifier le manque d’apport par des arguments que la banque jugera recevables ! Par exemple, vous commencez tout juste dans la vie active, vous êtes primo-accédant, et n’avez pas encore pu vous constituer une épargne assez conséquente pour pouvoir y dégager un apport.

D’autres situations justifiées peuvent faire que les banques se montrent plus conciliantes.
calculer son apport pour un prêt immobilier


Pour résumer, l’apport pour votre prêt immobilier est un élément très important de votre projet. Il ne faut pas le négliger et commencer à le préparer le plus tôt possible afin d’être convaincant auprès de votre établissement prêteur et de bénéficier des meilleures conditions possibles.

Si vous n’en avez pas, n’abandonnez pas votre projet ! Il reste possible d’obtenir un crédit sans apport, même si c’est plus compliqué. Il y a aussi d’autres alternatives, comme des aides, pour se composer un apport d’au moins 10 %.