images not found
images not found
images not found
home_btn Retour aux articles

Les 5 principales craintes des primo-accédants


Si devenir propriétaire est un rêve pour beaucoup de Français, se lancer dans un projet d’achat immobilier peut faire peur, surtout lorsque c’est la première fois. Dans cet article, Reeasy vous dévoile les 5 principales craintes qui peuvent freiner les nouveaux acheteurs à passer le cap de l’achat !

jeunes acheteurs hésitants


Crainte n°1 : Peur de payer trop !


La première inquiétude que l’on rencontre chez les nouveaux acquéreurs est le prix : ils sont inquiets à l’idée de dépenser trop d’argent pour leur logement et d’y mettre toutes leurs économies.

Pour les agents immobiliers, il est donc important de bien renseigner les acheteurs sur les différents coûts associés à l’acquisition d’un bien.

Pour les rassurer, demandez-leur d’établir leur budget mensuel basé sur leurs dépenses approximatives. Une fois la preuve tangible qu’ils peuvent s'offrir un appartement ou une maison devant leurs yeux, ils sont plus en confiance pour faire des offres !

Sur reeasy.fr, les fonctionnalités d’aide à la décision peuvent aussi permettre aux acheteurs de se conforter par rapport au prix du bien : informations sur la consommation énergétique, prix du marché …
primo-accédants calculant leur budget

Crainte n°2 : Ne pas trouver le bien de leurs rêves.


Les nouveaux acheteurs souhaitent que leur premier achat soit la maison de leurs rêves, et peuvent être découragés s’ils ne trouvent pas directement leur bonheur.

Mais la maison parfaite n’existe pas : chaque bien comporte son lot d’avantages et d’inconvénients, que les acheteurs n’avaient peut-être pas considérés avant. Le processus de recherche est une super opportunité pour leur permettre de comprendre ce qu’ils veulent vraiment, en voyant le plus d’options possibles.

Rassurez-les : comme disait mamie, il faut embrasser beaucoup de crapauds avant de trouver le prince charmant !
Jeunes acheteurs visitant un bien


Crainte n°3 : Manquer des opportunités


La compétition peut être intense sur le marché, et les primo-accédants craignent que la meilleure des opportunités ne leur passe sous le nez.

Mais la peur de ne jamais trouver le logement idéal, combinée à l’espoir que leur maison de rêve leur tombera peut-être dans les mains s'ils attendent encore un peu, peut laisser de nombreux acheteurs sur le côté pendant un long moment !

En tant qu’agent immobilier, aidez vos clients à se préparer aux déceptions qu’ils pourront rencontrer, sans perdre espoir et confiance. Et bien-sûr, assurez-vous que leur dossier soit béton et que leur offre brille plus que les autres.
primo-accédants avec leur agent immobilier

Crainte n°4 : Trouver des défauts au logement


En faisant face à de potentiels défauts dans un bien, il y a deux types de jeunes acheteurs : ceux qui redoutent les travaux, et ceux qui ne peuvent pas attendre de faire un relooking complet comme dans les émissions TV.

Dans le premier cas de figure, présentez-leur les diagnostics obligatoires du bien pour qu’ils puissent se faire une idée de l’étendue des rénovations à prévoir.

Pour les rénovateurs en herbe, assurez-vous qu’ils soient au courant de l’investissement temporel et financier que cela représente..
acheteurs immobiliers en rendez-vous


Crainte n°5 : Faire des erreurs


La dernière crainte des primo-accédants, c’est de passer le cap ! Devenir propriétaire et tout ce que cela implique peut faire peur : assurances à souscrire, garanties… Les nouveaux acheteurs ont besoin de support.

Assurez-leurs qu’il n’y a pas de question stupide et qu’ils ne doivent jamais être embarassés de demander quoi que ce soit.
jeunes acheteurs accompagnés d’un agent immobilier


Pour résumer, accompagner les nouveaux acheteurs, c’est être à la fois un agent, un mentor et mettre vos connaissances à disposition pour qu’ils réussissent leur projet. De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités !